Welcome! Anonymous

Simple / Double / Triple entrainements et plus…

Simple / Double / Triple entrainements et plus…

Messagepar Laurent » 02 Mai 2015, 22:19

Bonjour,

le mode d'entrainement du tissu revêt une certaine importance pour les travaux de voilerie,
où, dans l'idéal, les épaisseurs en jeu requiert un système performant.

Avant l'apparition des pullers, Il se déclinait/se décline en trois niveaux :

1 - Simple entraînement : par la griffe

Une griffe d'entraînement tire le tissu par dessous, pendant que le pied presseur, immobile, maintient donc une certaine pression sur le tissu au dessus, comme c'est le cas de presque toutes les machines ménagères, ou machines industrielles anciennes. En machines industrielles récentes, seules celles dédiées tissu léger comportent encore un simple entraînement.







2 - Double entraînement : 2 types


Par la griffe et l'aiguille :

L'aiguille suit donc le mouvement de la griffe tandis que le pied preseur maintient la matière à coudre plaquée lorsque l'aiguille remonte.








Par la griffe et un pied entraineur

Deux sous-cas de figure :

1 - Sans pied presseur :
un pied entraineur tire/pousse le tissu en se déplaçant avec la griffe d'entrainement, tandis que l'aiguille reste immobile dans cette direction de déplacement




2 - Avec pied presseur :
Le pied entraineur déplace le tissu avec la griffe, pendant que l'autre, presseur, associé à l'aiguille, se soulève dès que le tissu bouge, ces deux derniers ne se déplaçant toujours pas.
C'est le cas de cette Juki :








3 - Triple entraînement : par la griffe, l'aiguille et un pied entraineur

Un pied presseur vient plaquer et retenir le tissu en place lors du mouvement de retour de la griffe et du pied entraineur. Mais cette fois-ci l'aiguille suit l'avancée du pied entraineur.





La plupart des machines industrielles anciennes et ce sont celles qui nous intéressent, nous les amateurs (au bon sens du terme ;) ) dont le budget sur ce point est circonscrit, sont à simple entrainement.
Celles à double, et à fortiori triple entrainement, de part leur apparition plus récente, sont donc souvent bien plus couteuses.
La Sailrite LZ1, et tous les modèles-copies qui ont suivi, fort appréciés par les amateurs de voilerie mobile, est à double entrainement, c'est à ma connaissance le seul modèle portable robuste équipé ainsi.
N'oublions pas la Pfaff série 1209 à 1229 dont le système d'entrainement est quasi identique au double entrainement, le pied entraineur étant simplifié et dépourvu d'une vraie semelle.





Les Pullers

Ces rouleaux larges entraineurs ont été les bienvenus sur les machines à coudre puissantes pour matière lourde, de voilerie, souvent en simple entrainement classique.
L'entraînement par aiguille n'est pas possible avec le point zig zag.

Chaque configuration précédente peut être additionnée d'un entrainement supplémentaire.

Trois exemples :

1 - Puller + simple entrainement :





2 - Puller + double entrainement (griffe et aiguille) :





3 -Puller + triple entrainement :








Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Pieds entraineurs, adaptables

Messagepar Laurent » 02 Juin 2015, 22:21

Image

Pour les machines à coudre, ménagères à artisanales, il a été mis au point des pieds adaptables, tentant de reproduire un double entrainement. Certains vendeurs les nomment pieds à double-entrainement, ce qui me parait bien excessif. Disons que ces pieds reconstituent de manière minimale, incomplète, le mouvement en jeu dans le double entrainement.
Mais, d'après ce que j'ai pu lire ici ou là dans les forums et blogs, ces pieds semblent avoir une vraie efficacité.
Le principe est relativement simple : du pied adaptable sort un étrier qui se fixe sur le support de l'aiguille. Le mouvement de l'aiguille sert ainsi à générer le mouvement de deux griffes entraineuses, qui suivent celui des griffes du dessous.


La présentation en français ( pour une fois ! )




Sur cette vidéo, on peut voir coudre plusieurs épaisseurs de cuir léger.
Le texte, en commentaire, écrit par la réalisatrice, stipule que ce pied serait plus efficace qu'un pied téflon :





L'essai de deux pieds entraineurs (en anglais):



Le coût de ce type de pieds varie entre 15 et 35 euros environ.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Simple / Double / Triple entrainements

Messagepar jeromef3 » 07 Jan 2017, 12:04

Pied
Dernière édition par jeromef3 le 03 Avr 2017, 13:35, édité 1 fois.
jeromef3
 
Messages: 20
Inscription: 19 Déc 2016, 15:00

Re: Simple / Double / Triple entrainements

Messagepar Laurent » 07 Jan 2017, 13:03

Jérome, tu joues un peu avec des mots qui expriment la même fonction.
Ce pied entraineur entraine, mais le fait de manière approximative, puisqu'en effet il n'est pas associé à la griffe, et sans doute avec une efficacité loin du vrai double entrainement.

On attends le premier testeur qui l'expérimentera sur du Sunbrella ou du Dacron !

En autre solution, les pieds en Téflon semble apporter un vrai plus.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re

Messagepar jeromef3 » 07 Jan 2017, 20:52

re
Dernière édition par jeromef3 le 03 Avr 2017, 08:43, édité 1 fois.
jeromef3
 
Messages: 20
Inscription: 19 Déc 2016, 15:00

Re: Simple / Double / Triple entrainements et plus…

Messagepar Laurent » 29 Jan 2017, 20:01

Petite remontée pour cause de mise à jour de l'article.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes


Retourner vers Machines à coudre - Choix / Modifications / réparations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron